Pellets – quelques préconisations clients !

Pour le bon fonctionnement d’un poêle à granulés, il faut des pellets de qualité ! Mais aussi suivre quelques recommandations. Sans compter qu’après l’achat de pellets qui se fait par sac de 15 kg, il est aussi fortement recommandé de prévoir un espace de stockage (dans un endroit au sec, si vous achetez en sacs ou un silo dans le cas du vrac). Voici à présent quelques astuces à prendre en compte pour une utilisation de pellets optimale.

Premier point : lors d’une vague de froid soudaine après une période de redoux.

Les poêles vont alors être fortement sollicités et ne sont pas réglés pour un fonctionnement exigeant. Il faut donc ne pas oublier d’adapter les réglages de leur poêle en termes de vitesse de l’extracteur et d’apport en granulés.

Deuxième point : l’absence de vent et forte humidité de l’air

À l’origine de l’apparition de pic de pollution, ce phénomène météo a un impact important sur le fonctionnement du poêle à granulés. En effet, le vent favorise le tirage naturel du poêle par un complément d’aspiration présent dans les conduits. Or, en cas d’absence de vent, les fumées ont du mal à s’évacuer et créent ainsi de l’encrassement sur le foyer.

Troisième point : l’entretien

Il est recommandé d’entretenir votre poêle à granulés de bois au moins une fois par semaine voire tous les 10 jours pour favoriser une bonne combustion.

Quatrième point : ramonage du conduit par un professionnel

La réglementation sanitaire départementale impose 2 ramonages du conduit de fumée par an dont un pendant la période de chauffe. Il s’agit d’une recommandation à suivre impérativement, car de plus en plus de départs de feu, ne sont pas couverts par les assurances.

Ces points de contrôle ont un impact direct sur votre système de chauffage et sur l’environnement. Ne négligez pas ces étapes !

Granules-services-pellets-quelques-preconisations-clients